Le Pérou: un pays démesuré

26 avril 2017

Le Pérou: un pays démesuré

Les visiteurs du Pérou ramènent de leur voyage le sentiment d’être entrés en contact avec un monde qui convient aussi bien aux familles, aux aventuriers et aux voyageurs plus prudents qui ont cependant envie de dépaysement.

Le Pérou est une terre d’aventures. Les conquistadors assoiffés d’or et de richesses ont détruit le gigantesque Empire inca dans le feu et le sang, et les aventuriers du siècle dernier ont retrouvé la cité antique, le Machu Picchu, ville perdue dans les brumes de l’histoire. De nos jours, le véritable trésor est un peuple accueillant et des paysages à couper le souffle, de la puissance écrasante de la cordillère des Andes à la sérénité du lac Titicaca.

Les Andes en famille

Valérie Gamache, journaliste à TVA, garde des souvenirs précieux du mois qu’elle a passé au Pérou en 2014 avec son conjoint et les quatre enfants de leur famille reconstituée.

Voyager avec plusieurs enfants n’est pas toujours facile. Un adolescent peut trouver «plate» une activité qui passionne un gamin de 8 ans. Selon Mme Gamache, le Pérou est un pays qui sait plaire à tous, peu importe l’âge. «Dans la même activité, tout le monde arrivait à avoir des étoiles dans les yeux. Chacun y a trouvé un défi à sa mesure», détaille-t-elle.

«Si j’avais 25 ans et que j’étais partie seule, le voyage aurait été très différent. Avec les enfants, nous n’avons pas fait de longues randonnées dans la cordillère. Nous avons découvert les montagnes par l’entremise d’activités comme une via ferrata, explique la journaliste. Il était également facile d’intercaler dans notre itinéraire l’histoire des Incas et des activités de plein air.»

Des gens authentiques et des rencontres marquantes

Le Pérou a beau avoir une aura mystique, la gentillesse de son peuple qui vit agrippé entre les montagnes et la mer est tout à fait réelle.

«Les gens ont envie de communiquer leur culture», souligne Geneviève Guay. Guide professionnelle depuis plusieurs années, elle s’est promenée un peu partout autour du globe. Elle a accompagné des visiteurs en Chine, en Inde et au Népal, mais c’est vraiment au Pérou que la grande bourlingueuse a finalement posé ses bagages. «Je m’y suis accroché les pieds», blague celle qui a même marié un Péruvien.

«Les gens sont toujours de bonne humeur. Ils ont envie de te faire découvrir leur nourriture, leur patrimoine, leur culture et leur musique», confirme Mme Gamache.

Un accueil qui prend sa pleine mesure lorsque les voyageurs font le choix de demeurer chez les Péruviens et de partager leur quotidien durant quelques jours. Pour beaucoup de visiteurs du lac Titicaca ou du désert d’Ica, les souvenirs les plus précieux qu’ils ramènent à la maison sont les soirées passées à discuter avec Juan, Maria et Ruben auprès du feu.

Ces rencontres offrent une expérience de dépaysement très intéressante pour les enfants et les adolescents. Ceux de Valérie Gamache en ont long à raconter sur l’accueil du peuple péruvien. Trois ans plus tard, sa fille est toujours amie avec un jeune garçon de son âge rencontré dans le désert d’Ica.

«Culturellement, c’est un gros défi pour des adolescents, mais ce sont des chocs culturels contrôlés. C’est ce qui est agréable au Pérou», explique Mme Gamache.

Amoureuse du Pérou

Sur la piste du Salkantay, la marche débute dans les hauteurs des Andes, près des grands glaciers qui viennent frôler le sentier de leurs langues de glace. À chaque pas, l’air devient plus lourd d’humidité, la flore change et la vue dégagée des montagnes est remplacée par une jungle dense et grouillante de vie.

C’est là que durant un tour, Geneviève Guay a aperçu un petit éclat de couleur : une magnifique orchidée avait fleuri au centre du sentier, à travers les vents et les rochers de la cordillère.

C’est par le biais de cette fleur qu’elle décrit l’amour qu’elle porte au Pérou et au peuple qui y habite. Selon elle, tout comme cette orchidée, les Incas d’autrefois et les Péruviens d’aujourd’hui ont su faire fleurir dans un environnement difficile une culture colorée et une gastronomie unique.