Les Philippines : un pays fait pour Instagram en dehors des sentiers battus

11 juillet 2017

Les Philippines : un pays fait pour Instagram en dehors des sentiers battus

En plein cœur de l’Asie se trouve un pays peu fréquenté des touristes. Les Philippines sont pourtant la destination idéale pour les voyageurs accros à l’aventure et aux paysages à couper le souffle. Simon Lavoie, guide au Club Aventure depuis maintenant 20 ans, connaît très bien ce pays qui mériterait plus notre attention.

Il y a bien longtemps, les puissantes forces qui animent le centre de la Terre ont créé à la surface de l’océan des dizaines de volcans à l’origine de ce magnifique archipel de 7 101 îles. Des milliers d’îles volcaniques qui abritent un peuple fier et offrent un paysage à couper le souffle.

Du sommet jusqu’à l’océan

«Notre voyage aux Philippines, c’est en fait deux voyages en un. C’est tout d’abord un voyage à la montagne, puis un voyage à la mer», explique Simon Lavoie. Les hauts pics ne sont jamais bien loin de l’océan. Une journée qui débute à 3 000 mètres d’altitude en admirant le lever du soleil au bord d’un cratère volcanique peut très bien se conclure dans l’eau chaude à observer les milliers de poissons multicolores qui habitent les imposants récifs de corail de l’archipel.

Outre la capitale, la première partie du voyage se passe en montagne, à travers de gigantesques complexes de rizières en étages. «Ce sont les rizières les plus impressionnantes du monde», s’exclame le guide passionné.

Au cours des deux derniers millénaires, la terre volcanique très riche a incité les groupes ethniques qui peuplent toujours les lieux à lentement conquérir chaque flanc de montagne pour la culture du riz et des légumes. Impossible de ne pas ressentir d’humilité en pensant à ces dizaines de générations qui se sont succédé, bâtissant et entretenant ces imposantes structures de pierre.

On peut découvrir ces montagnes en véhicule tout-terrain ou encore lors d’une randonnée pédestre de plusieurs jours, qui mène chaque soir le visiteur vers un village différent et ses habitants accueillants.

Sous les pas, les complexes mouvements de la Terre ont créé des grottes profondes où le voyageur peut se reposer et se rafraîchir avant de continuer son aventure. «Il est possible de se baigner à 200 mètres de profondeur dans l’ancienne bouche d’un volcan», précise Simon.

«Après avoir parcouru les montagnes, on descend et on se dirige vers la côte. En se rendant sur les plages, on a vraiment l’impression de visiter un second pays», explique le guide. Après la montagne, le voyageur découvre en effet des plages de sable blanc et une mer turquoise qui cache des récifs de corail uniques au monde.

Un peuple fascinant

Les grands dragons économiques qui sont apparus dans les dernières années tels que le Vietnam et, bien sûr, la Chine entraînent une croissance effrénée en Asie. Mais l’impressionnante vague du développement économique qui transforme actuellement le continent tarde à atteindre l’archipel.

À l’extérieur de la capitale et des quelques villes, le pays est essentiellement peuplé de villages épars, d’agriculteurs en terrasses et de pêcheurs. Face à leurs immenses voisins, les Philippines demeurent une destination hors des sentiers battus.

L’identité nationale des Philippins tire son origine de la conquête espagnole, qui a fédéré les îles sous un drapeau commun. Une présence coloniale de trois siècles qui a grandement marqué le pays. «L’influence espagnole a donné à ce peuple un tempérament très distinctement latin, et ce, au beau milieu de l’Orient», relate Simon. Culturellement, les Philippines auraient leur place en Amérique du Sud, avec les autres anciennes colonies espagnoles.

Comme les États-Unis ont hérité de la colonie ibérique après un conflit à Cuba, l’influence américaine se fait également sentir. Il existe d’ailleurs un dicton décrivant à merveille les Philippins : c’est un peuple asiatique qui a passé trois siècles dans un couvent espagnol et cinq décennies à Hollywood.

Les Philippines sont peut-être devenues un pays un peu par accident, mais cela ne les empêche pas d’avoir une identité forte. Et ce qui définit le mieux la nation insulaire est sa population fière, éduquée et très travaillante. «La plus grande force des Philippines est son peuple», conclut le guide.