• Équipe Club Aventure Québec

Destination Vietnam, coup de foudre assuré

2 décembre 2016


Le Vietnam est une destination voyage dont on tombe très facilement amoureux. Dès notre sortie de l’aéroport, on est submergé de bruits, de parfums et de sensations dont on profitera durant tout notre séjour et qui nous habiteront longtemps une fois nos vacances terminées.

Dans la philosophie traditionnelle orientale, les forces contraires se révèlent complémentaires. Le yin et le yang s’opposent tout en se complétant. Nul endroit ne représente mieux cette dualité que le Vietnam, enchâssé entre la mer et la montagne.

Dans la baie d’Ha Long, les montagnes baignent dans la mer, et dans le delta du Mékong, c’est l’eau qui occupe la terre et la perce de mille canaux nourriciers. Une double identité qui s’équilibre à merveille, formant certains des plus impressionnants paysages du monde.


Des villes vibrantes et débordantes d’histoire

Au chapitre des grandes villes, le Vietnam n’est pas sans rappeler le Québec. Hanoï est la ville ancienne et le siège du pouvoir, alors que Saïgon est une métropole vibrante et moderne, bourdonnant d’art et de commerce.

Les rues d’Hanoï sont célèbres pour le joyeux chaos qui y règne. Les mobylettes virevoltent et semblent venir de partout à la fois. Mais derrière l’anarchie apparente se cache une ville merveilleuse avec d’étroites artères commerçantes entrecoupées de larges boulevards débouchant tous au magnifique lac qui occupe le centre de la ville.

Véritables poumons d’Hanoï, le lac et le parc qui l’entoure sont un lieu de rassemblement pour les Vietnamiens. Le matin, des centaines de personnes profitent de l’ombre des grands arbres centenaires pour lire, pratiquer le tai-chi ou tout simplement exercer l’art de ne rien faire.

Quelques heures sur la route nationale, et le monde environnant change. Par la fenêtre, le paysage défile. Les gratte-ciel de Saïgon et les rues d’Hanoi font place aux rizières, puis aux plages et aux montagnes.

Entre Saïgon et Hanoï, une multitude de villes à l’identité unique parsèment le chemin. À Nha Trang, on profite de la mer. À Hôi An, on visite les petites boutiques d’artisans locaux. Ce qui reste de l’ancienne cité interdite se trouve à Hué. Chaque kilomètre est prétexte à une nouvelle aventure.


Une cuisine exceptionnelle

Rien ne représente mieux la richesse et la subtilité de la culture vietnamienne que sa nourriture. La gastronomie du pays est riche sans être lourde, et goûteuse sans être trop épicée. Les influences extérieures, qu’elles soient chinoises ou françaises, ont toutes apporté leur grain de sel pour créer une culture alimentaire unique au monde.

Les petits restaurants improvisés, offrant généralement de la soupe pho à consommer directement dans la rue, assis sur un inconfortable tabouret de plastique, un verre de bière fraîche à la main, sont parfois meilleurs que les restaurants moins spontanés.


Un peuple fier à l’histoire fascinante

Mais au-delà des paysages, des monuments et de la cuisine, le vrai trésor du Vietnam est le peuple qui, malgré l’adversité, est parvenu à conserver une identité nationale forte.

De la cultivatrice qui pique son riz dans une rizière jusqu’à l’homme d’affaires pressé dans les rues de Saïgon, en passant par les minorités ethniques qui colorent les champs et les montagnes de leurs habits chamarrés, le Vietnam revêt plusieurs visages.

La fierté nationale de ces véritables irréductibles leur a permis de demeurer farouchement indépendants, que ce soit face aux Chinois, aux Français et, bien sûr, aux Américains.

La célèbre guerre, dont les traces sont toujours très visibles, est une plaie qui n’en finit pas de cicatriser dans la pensée collective. À la fois tragédie et source d’orgueil, le farouche combat fratricide a cimenté l’identité nationale plutôt que de la diviser.

Malgré ce passé martial, les Vietnamiens sont accueillants et rien ne les remplit autant de fierté que de partager leur forte culture millénaire avec le voyageur fasciné. Si celui-ci garde ses sens aux aguets et qu’il prend le temps de comprendre le Vietnam, il en reviendra riche d’une expérience qui changera sa perspective sur le monde.