• Équipe du Club Aventure Québec

Madagascar, l’île rouge

3 décembre 2018

Située entre l’océan Indien et le canal du Mozambique, Madagascar fait rêver même les voyageurs les plus aguerris. Seule île au monde à pouvoir se vanter de ses racines afro-asiatiques, elle offre des paysages à couper le souffle, autant qu’une faune et une flore absolument uniques. Attachante et captivante, l’île du mora mora (la douceur et la lenteur) a tout pour vous séduire.



Une diversité surprenante

La palette de paysages offerte par Madagascar lors de notre périple de trois semaines est fascinante. De sa capitale Antananarivo, culminant à plus de 1400 mètres d’altitude, jusqu’à ses plages de sable blanc, de la savane sèche jusqu’aux rizières verdoyantes, les panoramas se métamorphosent à mesure que défilent les kilomètres. Seul endroit au monde où l’on peut observer les emblématiques lémuriens, l’île ne déroge pas à sa promesse d’être le lieu de toutes les surprises. Sa culture, riche de ses origines asiatiques, africaines et françaises, tout autant que ses habitants si accueillants en font une destination absolument exceptionnelle.


Montagnes, rivières et forêt de pierres

Point de départ de cette grande aventure malgache, Antananarivo (aussi connue sous le surnom de Tana) est construite sur une étroite crête rocheuse. Après avoir visité les ruelles escarpées de la capitale, le groupe se dirigera vers les Hautes Terres et les magnifiques lacs de la région d’Antsirabe. Nous redescendrons ensuite vers Miandrivazo, d’où partent les excursions sur le fleuve Tsiribihina. C’est là que nous entamerons une pittoresque expédition en pirogue et camping de trois jours et deux nuits, suivie d’une excursion à la réserve naturelle du Tsingy de Bemaraha, classée sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Puis, nous repartirons en direction de la côte ouest, où nous découvrirons la célèbre allée des baobabs et ferons une pause repos à Morondava, sur le bord du canal du Mozambique.

Brousse, mer, canyons et rizières

Une descente le long de la côte à travers savanes et villages reculés nous mènera à Ifaty afin de profiter de ses plages paradisiaques. Les vastes étendues de sable blanc, la mer turquoise et les récifs coralliens en font un lieu de repos idéal. Nous nous dirigerons ensuite vers le célèbre Parc national terrestre Isalo et ses fameux massifs montagneux datant de l’ère jurassique. Cette randonnée au cœur du «Grand Canyon de Madagascar» permettra non seulement de découvrir des points de vue exceptionnels sur ses gorges et ses rivières, mais également d’observer une faune et une végétation particulières. Une autre nuit de camping est d’ailleurs prévue dans le parc afin de profiter pleinement de l’expérience. Pour la dernière escale, retour dans les Hautes Terres à Ambalavao et Ambositra. Considérée comme le toit de Madagascar, cette région offre des paysages époustouflants, où rizières et villages ancestraux s’accrochent à flanc de montagne.